Le monde des requins
(1).Bienvenue dans le monde fascinant des requins.

(2).Enregistrer vous ou connecter vous sur le forum, afin d'avoir accès à tout le forum.


L'univers des requins est un monde fascinant, entrer dans ce monde et decouvrez tout sur les requins
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le requin du Groenland, grand prédateur transformé en biogaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le requin du Groenland, grand prédateur transformé en biogaz   Ven 24 Juil - 15:32

SISIMIUT (Groenland) - Avec sa chair toxique impropre à la consommation humaine, le requin du Groenland, deuxième plus gros requin carnivore de la planète et casse-tête des pêcheurs, pourrait servir à la production de biogaz et contribuer à fournir aux Inuits une énergie durable.

Pris par milliers dans les filets des chalutiers groenlandais, ces squales des eaux polaires qui peuvent atteindre plus de 7 mètres de long et peser jusqu'à une tonne, sont jusque-là simplement rejetés.

Mais au Centre de technologie arctique ARTEK, à Sisimiut (ouest), l'utilisation du Skalugsuak (son nom inuit) à la chair très huileuse, fait partie d'un projet pilote destiné à produire du biogaz à partir des déchets de la pêche.

"Je pense qu'il existe une alternative pour exploiter les milliers de tonnes de résidus des produits de la mer, dont ceux, nombreux, des requins", estime Marianne Willemoes Joergensen de la branche ARTEK à l'Université technique du Danemark (DTU).

Chargée par la commune d'Uummannaq (nord-ouest) d'un projet sur la transformation du requin en "ressource énergétique", elle pense que la chair mélangée à des macro algues et aux eaux résiduelles des ménages pourrait "servir de biomasse à la production de biogaz".

"Le biogaz est la meilleure solution, dit-elle, pour ce type de déchets organiques qui peuvent être utilisés pour produire de l'électricité et le chauffage par une méthode de production neutre en CO2".

Le biogaz à base de requins et autres déchets de la mer constituerait une source d'énergie verte pouvant représenter 13% de la consommation énergétique totale d'Uummannaq, peuplée de 2.450 habitants, selon des estimations.

Marianne Willemoes Joergensen compte y faire des essais l'année prochaine dans une installation de traitement de déchets organiques financée par l'UE.

Car à Uummannaq, le requin arctique représente plus de la moitié des déchets.

"Des chaluts entiers sont parfois remplis de requins et on en attrape partout, notamment à l'est et à l'ouest du Groenland, au grand désespoir des pêcheurs", confirme Bo Lings, ancien chef-machiniste sur un grand chalutier.

"C'est un grand prédateur dévorant poissons, calmars, phoques et autres, il détruit en outre les lignes et les filets des pêcheurs de flétan", le deuxième article d'exportation de la pêche au Groenland, ressource principale de l'île, selon le président de l'Association des pêcheurs et chasseurs (KNAPK), Leif Fontaine.

Ce requin, que les Inuits chassaient par le passé pour ses dents aiguisées qui servent à la fabrication de couteaux et pour l'huile de son foie qui permet d'éclairer les maisons, est devenu "un problème pour l'environnement" car "on en pêche trop et qu'on le jette ensuite", explique l'ingénieur Joern Hansen, de la société de consultants Ramboell et membre du groupe de suivi d'ARTEK.

Pour se débarrasser des déchets de l'industrie du poisson et des eaux résiduelles, les Groenlandais ont en effet pour habitude de les jeter non traités à la mer alors qu'il est "possible", selon lui, de les exploiter dans le domaine énergétique.

"Il suffit de mettre en place des installations dans les établissements de traitement du poisson comme à Ilulissat où le chauffage de l'usine de crevettes et flétan est alimenté à moitié par l'huile tirée des déchets de la pêche", souligne M. Hansen.

"Même son directeur roule dans une voiture fonctionnant avec de l'huile issue de déchets organiques", relève-t-il.

Pour Aksel Blytmann, consultant à la KNAPK, ce requin des glaces pourrait s'avérer être "une source énergétique inespérée". D'autant que cette espèce qui "pullule dans les eaux arctiques, n'est pas menacée d'extinction", contrairement à ce qu'avance l'International Union for Conservation of Nature (IUCN), affirme-t-il.


Encore des conna***
Revenir en haut Aller en bas
 
Le requin du Groenland, grand prédateur transformé en biogaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Requin du Groenland : une folle découverte
» PHOTO : Requin bizarre
» Mon plus grand prédateur de bassin...
» Rapports grand-duc d'Amérique et faucon pelerin ???
» le requin baleine; sacré phénomène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des requins :: Apprendre à mieux connaître les requins : :: Requins en danger.-
Sauter vers: